Histoire et Patrimoine, [Saint Julien de Vouvantes - Site officiel]
 Accueil  > Découvrir St Julien  > Histoire et Patrimoine

La fondation de Saint Julien De Vouvantes remonte au XIème siècle, après les invasions normandes, les populations cherchent refuge dans les forêts.

La commune tient son nom d’un miracle qui serait survenu en sa chapelle au XVe siècle. Étape sur la route des galères de Brest à Toulon, le bourg servait régulièrement de relais pour les prisonniers. On raconte que l’un d’entre eux ayant prié avec une grande ferveur saint Julien de lui accorder le pardon, il aurait vu ses chaînes tomber, et ce à trois reprises. La nouvelle remonta jusqu’à Tours, ou l’évêque, lui-même grand fidèle de la mémoire du saint, aurait alors proposé à la ville, à l’époque sans nom, de rendre hommage au martyr en adoptant le sien. Les terres appartenant au seigneur de Vouvantes, on compléta le nom de la ville avec son patronyme.

Blason Saint Julien de Vouvantes
Le Blasonnement : d’azur à la crosse d’or accostée de deux fleurs de lys du même ; au chef d’argent chargé de trois mouchetures d’hermine de sable.

La Devise de la commune : Proelium Justum Commisi

L’Eglise :
En 1889, la construction d’une nouvelle église s’imposait. Les anciens bâtiments, trop vétustes et délabrés, ne pouvaient plus être réparées. Elle est la plus grande du département après la cathédrale de Nantes. Elle est inscrite depuis le 5 octobre 2007 aux Monument Historiques.

La Crypte :
Lors de la construction de la nouvelle église et en raison de la déclivité du terrain, une crypte spacieuse fut bâtie pour supporter le choeur de l’édifice. Elle avait été conçue pour être le sanctuaire des pélerinages. Actuellement cette chapelle abrite des souvenirs de l’ancienne église : éléments scultés du XVe siècle, retable du XVIIème, statues...

Les Fontaines :
Il existe 3 fontaines :
La grande fontaine dite de Saint Julien est connue pour guérir la fièvre, la seconde dite des aveugles et la troisième des gouteux ou des galeux.

Le Manoir de la Briais :
Du XIVème au XVIIIème. Il possède une tour carré fortifiée du XVIème siècle.

La Chapelle Sainte-Anne :
Elle se situe dans le cimetière de la commune. Construite en 1641, elle abrite dans son clocheton, une cloche datée de 1636. La charpente utilisée pour la construction de cette chapelle provient de l’ancien hôpital. Cette chapelle fut rénovée en 1996. Elle est ouverte au public.

Le Lavoir  :
Datant du XIXème siècle. Il a été rénové en 1997 par des bénévoles de la commune.

L’Ancien Moulin à Vent :
Situé au lieu-dit la Selle, il utilisait la force du vent pour faire fonctionner ses meules. Malheureusement, aujourd’hui ce moulin ne fonctionne plus et ne possède plus ses ailes.

La Maison des Trois Rois

Article publié le 23 juin 2010 - Modifié le 26 septembre 2012